LEobi GRADE marque un niveau de progression physique, théorique, technique et éthique dans la tradition martiale. A ce titre, il peut être source d’efforts et d’émulation. Mais attention : la ceinture fait parfois rêver et tomber dans les entraves plus d’un esprit qui se croyait fort, c’est pourquoi elle reste blanche jusqu’à la noire. Le hakama et son obi (ceinture large) constituent essentiellement une étape vers la connaissance de soi et des autres. Les grades ne sont pas obligatoires et chacun évolue à son rythme.

 

GRADES d’Aïkido fédéraux

Il existe deux types de grades en Aïkido :

  • Les KYU (ceinture blanche) : ces grades ne sont pas apparent (keigogi blanc et ceinture blanche), jusqu’à l’hakama. Le professeur du club est responsable de la délivrance de ces grades.
  • Les DAN (ceinture noire) : l’examen est régional, voire national, et est reconnu par l’Etat. Il faut au moins trois ans de pratique et être âgé de 16 ans minimum pour se présenter à l’examen de Ceinture Noire 1er Dan. Les grades DAN sont homologués par la CSDGE - Commission Spécialisée des DAN et Grades Equivalents

GRADES CSDGE AIKIDO - Commission Spécialisée des DAN et Grades Equivalents

Les grades DAN sont les grades supérieurs aux grades KYU. Les niveaux pour les DAN vont  par ordre croissant de maîtrise, en commençant par le 1er DAN.

Du 1er au 4ème DAN, les grades  sont obtenus sur présentation à des examens

Les grades plus élevés qui requièrent des années d’expérience et une contribution significative par l’enseignement ou la recherche doivent être proposés par  des instances déterminées relevant de la discipline.

Seuls les grades DAN homologués par la Commission Spécialisée des DAN et Grades Equivalents – AIKIDO sont reconnus par l’État Français.

Tous les candidats aux examens d’enseignement (rémunéré ou bénévole) doivent être titulaires de grades DAN homologués.

GRADES AIKIKAI - Passages de grades AIKIKAI

Au travers des contacts menés avec l’AIKIKAI de Tokyo, la F.F.A.B. tient à porter à la connaissance des pratiquants que les « Grades AIKIKAI » peuvent être présentés  lors des examens qui ont lieu à l’issue des stages nationaux inscrits au calendrier fédéral, hormis les stages dirigés par les Experts Japonais.

Les règles précédemment établies sont maintenues, à savoir que le candidat à un « Grade  AIKIKAI » doit être titulaire au moins du grade équivalent délivré par la CSDGE.